Le Sound-masking

Entrez dans L’ACOUSTIQUE aventure avec nous...

Qu’est ce que le sound-masking ?

En 2019, selon Statista, seulement 57 % des Français en open space étaient satisfaits de leur espace de travail. Serait-ce dû à leurs conditions de travail ? Au vu du temps qu'un employé passe dans son bureau, l'harmonie avec son espace de travail est vitale. C'est pourquoi nous apportons une solution afin de rendre les espaces de travail plus agréables.

Le Sound-Masking est une technique de masquage sonore qui fonctionne en trois temps : absorption, blocage et couverture. Elle permet de masquer les bruits parasites tout en améliorant le confort acoustique dans un espace donné. Les possibilités de cette technologie ne s'arrêtent évidemment pas là, puisqu'il est possible de confiner des espaces tels que des bureaux ou des salles de réunion à l'aide d'un principe très simple : le masquage.

Le Sound-Masking est un projet technologique qui vient en complément du traitement acoustique. Le but du masquage sonore est d'émettre un son doux, neutre et non dérangeant comme le bruit rose afin de masquer les distractions sonores. En clair, le Sound-Masking se base sur un principe très particulier : ajouter du son dans une pièce pour la rendre plus calme. Cela peut s'expliquer de différentes manières, la plus concise étant néanmoins le biais psychique. Un son que l'on perçoit mais que l'on ne voit pas est beaucoup plus facilement assimilable par l'organisme qu'un son que l'on voit. Prenons l'exemple d'un grésillement émis par un haut-parleur dans une salle de réunion ; celui-ci est dérangeant car nous avons détecté l'emplacement et la cause du son qui n'a pas lieu d'être. Imaginons maintenant que les haut-parleurs vibratoires soient dissimulés dans le plafond et transforment l'intégralité de celui-ci en émetteur de son, alors le grésillement ne sera pas perçu comme une anomalie mais accepté par l'organisme comme tel. C'est ce phénomène que nous utilisons afin d'empêcher le corps de percevoir le son rose que nous diffusons et ainsi répandre une couverture sonore sur l'ensemble de l'espace.

Nous utilisons donc le son rose pour notre couverture sonore. La raison est simple : il s’agit d'un phénomène acoustique qui contient toutes les fréquences audibles par l'oreille humaine. Il est comparé à la pluie ou à une cascade, car il fait penser au son aléatoire du choc de l'eau contre une surface dure, ce qui renvoie un son assez grave. En résumé, le bruit rose est comme un mélange sonore où chaque octave est représentée de manière égale, créant un son doux et uniforme.

L'efficacité du masquage des sons parasites peut dépendre de la fréquence du son et de la fréquence du masque, ainsi que des matériaux et de la disposition de la pièce dans laquelle il est installé. C'est pourquoi la présélection du son, ainsi que l'aménagement de l'espace, doivent être réalisés en conséquence. À chaque client, un diagnostic différent doit être établi pour assurer une efficacité à 100%.

Différente utilisation du sound masking dans le réel :

Pour mieux expliquer le fonctionnement du Sound-Masking, appuyons-nous sur un fait réel. Dans un open space, lors des communications téléphoniques par exemple, le brouhaha occasionné par tous les occupants de l'open space peut causer une gêne qui peut être récurrente. De plus, dans cette situation, la confidentialité entre les bureaux peut être compromise. Grâce à la technologie du projet Sound-Masking, les conversations ne seront plus audibles autour de vous, car les vibrations et fréquences émises par votre voix seront diminuées, "étouffées" par des ondes sonores produites par les bruits roses ou autres sons.

L'avantage du projet Sound-Masking est qu'il est accessible, facile à installer et offre des résultats flagrants. Ce projet peut être utilisé par les entreprises recherchant plus de confort, notamment pour les espaces partagés, tout en améliorant les conditions de travail. Cette installation augmentera la productivité de vos employés de manière très simple : en supprimant les désagréments sonores qui sont souvent la cause de déconcentration.

Le Sound-Masking permet des améliorations assez globales, en premier lieu pour le salarié, puis en deuxième lieu pour l’employeur. Nous allons maintenant voir plus en détail quelques-uns de ces points positifs :

  • Augmentation de la confidentialité : en effet, le masquage sonore s’avère une solution efficace pour augmenter la confidentialité de n’importe quel type d’environnement afin d’assurer une meilleure protection des informations privées. Le son émis par le masquage sonore se mélange aux autres sons présents dans l'espace, les rendant moins intelligibles, donc moins compréhensibles. 
  • Réduction du stress et augmentation du confort : le masquage sonore rend l'espace acoustique plus neutre et feutré, car il masque les irrégularités. Ce faisant, l'espace devient plus propice au repos et au confort. 
  • Augmentation de la productivité : les systèmes de masquage sonore permettent d'éliminer les distractions sonores causées par les conversations et les équipements de bureaux, ainsi que d'autres distractions sonores moins audibles. 

Il en résulte un environnement de travail qui permet une meilleure concentration des employés. Comme il faut généralement de 10 à 15 minutes pour retrouver un état de bonne concentration après une interruption, leur productivité augmente. À noter que le Sound-Masking est un système déjà existant et efficace. Son seul point faible réside dans le positionnement des haut-parleurs traditionnels, qui sont plus complexes à dissimuler, suscitant ainsi l'intérêt des personnes qui les remarquent. Il est à noter que l'invisibilité des haut-parleurs est essentielle au bon fonctionnement du système et permet d'éviter les interférences avec les sujets exposés aux sons roses. L'origine du son pose également problème, car le son d'un haut-parleur classique est facilement repérable. C'est donc ici que notre technologie vibratoire entre en jeu, car la pièce entière émettra ce son.

Comment la technologie vibratoire révolutionne le sound-masking ?

Les enceintes que nous utilisons habituellement reposent sur un ou plusieurs haut-parleurs, qui permettent de reproduire le son à partir d'un signal électrique fourni par un amplificateur audio. Ces enceintes peuvent être dotées d'une partie amplification intégrée ou non, et elles intègrent souvent des dispositifs électroniques tels que des filtres pour améliorer la qualité sonore.

Cependant, les enceintes vibratoires fonctionnent différemment. Elles sont conçues pour être facilement intégrées dans les murs, ce qui leur permet de diffuser le son en faisant vibrer toute la surface sur laquelle elles sont installées. Ainsi, elles utilisent l'ensemble de l'espace comme une caisse de résonance, ce qui amplifie le son de manière uniforme dans toute la pièce.

Contrairement aux enceintes traditionnelles, les enceintes vibratoires émettent une onde sonore qui se propage de manière uniforme à partir de la surface, assurant ainsi un niveau de pression acoustique constant dans tout l'espace d'écoute. Cela résout l'un des problèmes principaux des haut-parleurs classiques : la perte de son à mesure que l'on s'éloigne de la source.

En effet, avec les enceintes traditionnelles, si vous vous trouvez à proximité du haut-parleur, le son peut être trop fort et désagréable, tandis que si vous êtes trop éloigné, le son peut sembler faible ou étouffé.

La technologie des enceintes vibratoires représente ainsi une avancée significative en matière de diffusion sonore. Elle offre une zone d'action plus étendue par rapport aux dispositifs traditionnels. Cette technologie comble un vide dans les systèmes audio existants, en offrant une couverture sonore plus complète et plus uniforme. De plus, elle contribue à atténuer les bruits parasites et à limiter la réverbération du son sur les parois de la pièce, ce qui améliore considérablement l'expérience sonore globale.


Demande de devis